Croissance, financement, crédits à la RS&DE et élection

PROFITONS DE CETTE FENÊTRE D'OPPORTUNITÉS POUR FAIRE VALOIR NOTRE POSITION

collaboration-community-cooperation-872955 (1).jpg

Les élections à venir sont à la fois source d'opportunités et de risques

  • Advenant que le gouvernement provincial actuel soit réélu, des changements s'effectueront au sein du caucus et des portefeuilles;
  • Advenant que le gouvernement provincial actuel ne soit pas réélu, l'entrée en poste d'un nouveau parti amènera son lot de changements;
  • L'engagement des principaux partis quant aux sciences de la vie présente des variations non négligeables;
  • Le statu quo et l'inaction de notre part quant à l'importance qui devrait être accordée à notre industrie pourraient nous nuire collectivement.

 

Apprenez-en plus sur les engagements des partis en lice

La plate-forme électorale de la CAQ aborde les sciences de la vie dans la section économie sous la rubrique Développement et utilisation des nouvelles technologies : « Un gouvernement de la CAQ favorisera la création d’entreprises québécoises dans les nouvelles technologies comme l’intelligence artificielle, les télécommunications et les sciences de la vie.»

Les représentations de BIOQuébec ont permis de souligner l'intention de la CAQ de maintenir les crédits à la RS&DE, mais de réévaluer le programme et son application sectorielle.

Durant son mandat, le PLQ a publié sa Stratégie québécoise des sciences de la vie 2017-2027 en soutien à l'industrie. La plate-forme électorale du parti ne présente cependant pas d'intention ou de mesure additionnelle, notamment sur les plans de la réglementation et des politiques qui pourraient bonifier le contexte d'affaires de notre industrie. 

La rencontre avec Mme Anglade a mis en valeur le désir du MESI d'obtenir des données concrètes, quantifiées et validées, de la situation actuelle et des impacts pouvant découler de la mise en oeuvre des propositions de BIOQuébec et de ses partenaires.

La plate-forme électorale du Parti Québécois ne présente aucune mesure spécifique aux sciences de la vie, mais spécifie des mesures concrètes qui pourraient bonifier le contexte d'affaires de notre industrie notamment en lien avec l'INESS, la CPDQ et l'entreprenariat.

La rencontre avec la députée responsable de notre dossier nous a permis d'initier une discussion et de rétablir les ponts avec un parti qui a historiquement soutenu notre industrie.

 


COMMENT INFLUENCER LE COURS DES ÉVÉNEMENTS QUI SE DESSINENT?

board-game-boss-business-1040157.jpg

Vous pouvez poser les gestes suivants dès aujourd'hui!

Vous informer

Alain Drouin de KPMG présentera un état de la situation sur la question du financement de la recherche et de la croissance des entreprises en sciences de la vie lors de l'AGA le 4 octobre prochain. 

D'ici là, vous pouvez consulter les plate-formes électorales des partis ou questionner vos candidats sur leurs engagements envers les sciences de la vie.

Soutenir les représentations de BIOQuéBEc

Les représentations gouvernementales de BIOQuébec sur la question des crédits à la RS&DE ont commencé il y a plus de deux ans.

Pour soutenir ce travail de longue haleine qui bénéficie à l'ensemble de l'industrie, adhérez à BIOQuébec.

PRENDRE POSITION 

Lors de l'AGA de BIOQuébec, après la présentation de M. Drouin, les membres seront invités à se positionner sur les mesures à prendre pour bonifier l'offre gouvernementale actuelle aux petites, moyennes et grandes entreprises.

Pour faire entendre votre voix, assurez-vous :

  • d'être inscrit à l'AGA;
  • que votre organisation est membre de BIOQuébec.

L'industrie des sciences de la vie, l'économie et la population du Québec en bénéficieront.