TDAH : un test d'ADN pour mieux orienter le traitement, offert par BiogeniQ


Votre enfant est atteint d'un trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité? Si vous songez à recourir à la médication, sachez qu'il existe désormais un test d'ADN qui pourrait vous éviter bien des essais-erreurs dans la recherche du bon traitement. Rencontre avec l'équipe de BiogeniQ, les experts derrière cette nouvelle percée scientifique.

Limiter le tourbillon des essais-erreurs

Les études démontrent que près de 30 % des enfants aux prises avec un TDAH répondent plus ou moins bien aux psychostimulants de première ligne1. « C'est donc un peu plus d'une personne sur quatre qui entrera dans un processus d'essais-erreurs », soutient Michel Cameron, vice-président, Affaires scientifiques, chez BiogeniQ. Perte d'appétit importante, insomnie, tremblements, anxiété, étourdissements, développement de tics, les symptômes liés à un dosage inadéquat ou à un médicament non compatible peuvent devenir une grande source d'inquiétude pour les familles. 

Notre objectif, c'est de rendre la génétique accessible à tous et d'offrir des tests utiles qui contribuent réellement à améliorer la santé des patients. 

 - Michel Cameron, PhD, vice-président, Affaires scientifiques, BiogeniQ


ArticleVirginie Martineau